logo
Concours Jean-Pictet

CCJP

Le Comité pour le Concours Jean-Pictet (CCJP) est une association à but non lucratif régie par la loi française du 1er juillet 1901, ayant son siège à Chamalières (France). Son unique but est l’organisation du Concours de droit international humanitaire Jean-Pictet sur une base annuelle.

Totalement indépendant, le Comité est composé des personnes suivantes qui viennent de différents horizons et interviennent à titre exclusivement bénévole :

Garth Abraham (Afrique du Sud) : Garth est membre du CCJP depuis 2012. Il est affilié au Collège St Augustine en Afrique du Sud où il enseigne, entre autres, le droit international humanitaire. Il était auparavant Professeur associé à la Faculté de droit de l’Université de Witwatersrand, à Johannesburg. Il a aussi été à l’emploi du CICR à Prétoria, où il était chargé des relations entre le CICR et la communauté universitaire et les organisations multilatérales dans la région.
W. Chadwick Austin (Etats-Unis) : Chad s’implique dans l’organisation du Concours depuis 2003 et il est membre du CCJP depuis 2012. Il est présentement professeur titulaire à la Faculté de droit de l’U.S. Air Force Academy, Colorado, où il enseigne, entre autres, le DIH. Il a été Co-directeur du concours en droit des conflits armés pour les académies militaires de l’Institut de droit international humanitaire de San Remo. Il a été nommé Major dans la Réserve de la Force aérienne en mai 2006 résultant d’un transfert interservices de la Réserve de la Marine des États-Unis. Il détient actuellement le grade de Colonel. Il a été déployé à la Law & Order Task Force à la Forward Operational Base Shield, à Bagdad, Irak, où il a travaillé avec les Irakiens à rétablir le système judiciaire et à la poursuite des personnes soupçonnées de terrorisme.
Théo Boutruche (France) : Théo a été participant (632) en 2000, il est impliqué dans l’organisation du Concours depuis 2003 et est membre du CCJP depuis 2004. Il a un doctorat en droit international et il est actuellement conseiller juridique du programme MENA de la Commission internationale des juristes. Auparavant, il a travaillé comme employé ou consultant pour diverses organisations telles qu’Amnesty International, ICTJ, le Conseil norvégien des Réfugiés, Freedom from Torture, Diakonia, REDRESS, Save the Children et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les droits de l’homme. Il a mené des missions de recherche et d’établissement des faits dans des situations de conflit et post-conflits telles que la Palestine, le Liban, la Géorgie, la République démocratique du Congo, l’Ouganda et le Kenya. Il était également expert en droits de l’homme pour la mission internationale d’établissement des faits en Géorgie.
Emiliano Buis (Argentine) : Emiliano a été participant (503) et finaliste en 1999, il est impliqué dans l’organisation du Concours depuis 2002 et est membre du CCJP depuis 2012. Il est Professeur associé à la Faculté de droit de l’Université de Buenos Aires, où il enseigne, entre autres, le droit international humanitaire. Il est avocat, détient un doctorat en droit et est aussi conférencier sur la langue et la littérature de la Grèce antique. Il a été Conseiller juridique sur la non-prolifération, le désarmement et le contrôle des exportations auprès du Ministère des affaires étrangères argentin.
Catarina de Albuquerque (Portugal) : Catarina a été participante (299) et membre de l’équipe gagnante du Prix Jean-Pictet en 1995. Elle est membre du CCJP depuis 1998. Elle a été Rapporteure spéciale des Nations unies sur le droit à l’eau potable et à l’assainissement (2008-2014). Vice-présidente de l’organisation Assainissement et eau pour tous (Sanitation and Water for All Partnership) depuis 2015. Elle est aussi professeure invitée aux Facultés de droit des Universités de Coimbra et de Minho ainsi que Conseillère juridique principale à l’Office for Documentation and Comparative Law, une institution indépendante sous l’égide du bureau du Procureur général.
Michel Deyra (France) : Michel est co-fondateur du Concours en 1989 et membre du CCJP depuis sa création. Il est Docteur en droit, Directeur honoraire de l’IPAG de l’Université d’Auvergne, Professeur associé à l’École supérieure militaire de Saint-Cyr Coëtquidan (de 1999 à 2003), Professeur à l’Institut des hautes études de Tunis.
Bernard J. Dougherty (Etats-Unis) : Bernard a un Juris Doctor de Georgetown University Law Center et deux LL.M., l’un de l’Université de Miami, et l’autre de l’Université de Leiden. Il est actuellement professeur et conseiller indépendant sur les questions de droit international humanitaire et de droit pénal international. Auparavant, il était professeur invité à l’Institut pour le droit international de la paix et les conflits armés à l’Université de la Ruhr à Bochum, en Allemagne, ainsi que pour la Croix-Rouge allemande, qui lui a décerné la médaille Henry-Dunant pour les services à la Croix-Rouge allemande dans ses efforts dans la diffusion du DIH. Il est membre du jury depuis 2009, et du CCJP depuis 2016.
Patrícia Galvão Teles (Portugal): Patrícia Galvão Teles est Consultante juridique sénior en droit international auprès du département juridique du Ministère des Affaires Étrangères du Portugal et Professeur de droit international à la Faculté de droit de l’Université Nova et à l’Université Autonome de Lisbonne. Elle enseigne, entre autres, le droit international public, le droit international humanitaire et le droit international pénal. Elle était auparavant Conseillère juridique à la Représentation permanente du Portugal à l’Union européenne à Bruxelles ainsi que Conseillère juridique du Ministère portugais de la Défense. Elle détient un diplôme de droit de la Faculté de droit de l’Université de Lisbonne et un Master et un doctorat en relations internationales (spécialisé en droit international) de l’Université de Genève (Institut de hautes études internationales). Patricia est impliquée dans l’organisation du Concours depuis 1997 et est membre du CCJP depuis 2002.
Thomas Graditzky (Belgique) : Thomas a été participant (364) et finaliste en 1996, il est impliqué dans l’organisation du Concours depuis 1997 et membre du CCJP depuis 2000. Il est Chercheur au Centre de droit international de l’Université libre de Bruxelles. Il a été Conseiller juridique pour le CICR, au siège et sur le terrain, en Israël et territoires occupés, en Irak, en Afghanistan et pour la mission Europe basée à Paris. Il a aussi travaillé pour Avocats sans frontières (Belgique) comme Chargé de programme pour Israël et la Palestine.
Julia Grignon (France) : Julia a été participante (926) en 2002, elle est impliquée dans l’organisation du Concours depuis 2004 et est membre du CCJP depuis 2008. Elle est professeure à la Faculté de droit de l’Université Laval (Québec), où elle enseigne, entre autres, le droit international humanitaire. Elle détient un doctorat en droit et a été Administratrice (2006-2009) et présidente du comité de pilotage du Concours (2013 et 2014).
David Kootz (France) : David a été participant (650) en 2000, il est impliqué dans l’organisation du Concours depuis 2001 et est membre du CCJP depuis 2012. Il est Juriste sénior pour l’agence fédérale belge d’accueil des demandeurs d’asile (Fedasil). Il a aussi travaillé pour l’ONG RCN Justice & Démocratie et pour le CICR, principalement dans le domaine de la protection en Afghanistan, au Burundi, en Irak, en Israël et territoires occupés ainsi qu’à la division juridique, au siège (Genève).
Corinne Lanord-Dam (Belgique) : Corinne a été participante (17) en 1990, elle est impliquée dans l’organisation du Concours depuis 1996 et est membre du CCJP depuis 2012. Elle est Responsable administrative adjointe, chargée des ressources humaines à l’École privée d’ingénierie informatique, à Montpellier. Elle détient un Master en Sciences Politiques et Relations Internationales, spécialisée en droit international.
Philippe Larochelle (Canada) : Depuis qu’il a été admis au Barreau en 1998, Philippe a développé une pratique du droit variée, au Québec et à l’étranger. Ses cas internationaux comprennent la défense de l’ancien ministre des Affaires étrangères du Rwanda devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda depuis 2003. Au Québec, il a travaillé dans le litige commercial chez Ogilvy, Renault et à Goldstein, Flanz, Fishman. Il a rédigé plusieurs mémoires et a comparu devant la Cour d’appel du Québec dans des affaires civiles et pénales. En 2006, il a obtenu un acquittement devant la Cour suprême du Canada dans le cas Jacques Déry c. Sa Majesté la Reine. En 2013, il a obtenu l’acquittement de Jacques Mungwarere, qui a été accusé de génocide devant les tribunaux canadiens. Il a également été impliqué dans des affaires portées devant la Cour pénale internationale et le Tribunal spécial pour le Liban. Il a participé au Concours en 1998 (450) et est membre du CCJP depuis 2016.
Cainnech Lussiaà-Berdou (Canada) : Diplômé de l’Université Laval en 1997, Cainnech Lussiaà-Berdou est devenu membre du Barreau du Québec en 1998. Après quelques années de pratique en litige commercial dans un cabinet d’avocats du Québec, il a rejoint, en décembre 2001, l’équipe de défense du colonel Théoneste Bagosora, inculpé par le Tribunal pénal international pour le Rwanda. Le procès a commencé en avril 2002 et a pris fin en juin 2007. Il participe ensuite, jusqu’à la fin de 2011, à la défense de trois autres accusés devant le TPIR. Entre Janvier 2013 et novembre 2015, il a été procureur pour la Commission d’enquête du Québec sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction. Il travaille maintenant dans le département du contentieux de la ville de Montréal. Il enseigne également la procédure pénale internationale et les preuves aux étudiants de maîtrise à l’Université Laval. Il a participé au Concours en 1998 (451) et est membre du CCJP depuis 2016.
Maria Marouda (Grèce) : Maria est impliquée dans l’organisation du Concours depuis 1999 et est membre du CCJP depuis 2003. Elle est Maître de Conférences en droit international à l’Université Panteion d’Athènes (Grèce) et Conseillère juridique et formatrice en DIH à la Croix-Rouge hellénique. Elle détient un doctorat en droit et a été déléguée protection auprès du CICR.
Xavier Philippe (France) : Xavier est impliqué dans l’organisation du Concours depuis 2003 et est membre du CCJP depuis 2012. Il est Professeur à l’Université d’Aix-Marseille, où il enseigne, entre autres, le droit international humanitaire. Il est aussi Directeur de l’Institut Louis Favoreu-GERJC. Il détient un doctorat en droit et possède une vaste expérience en droit constitutionnel sur le terrain en Afrique du Sud, et comme Conseiller juridique du CICR pour les pays de la Communauté des États Indépendants.
Urs Portmann (Suisse) : Urs a été participant (1116) et finaliste du Concours en 2003, il est impliqué dans l’organisation du Concours depuis 2004 et est membre du CCJP depuis 2012. Il est associé dans une étude d’avocat en Suisse. Il est membre du Barreau suisse et enseignant à l’Institut suisse de la propriété intellectuelle. Officier de l’armée de l’air, Il a travaillé pour la diffusion du DIH au sein des forces aériennes suisses.
Jean-François Quéguiner (France) : Jean-François a été participant (163) en 1993, il est impliqué dans l’organisation du Concours depuis 1996 et est membre du CCJP depuis 1999. Il est présentement Chef de l’Unité des conseillers juridiques thématiques de la Division juridique du CICR. Il détient un doctorat en relations internationales et a travaillé comme chercheur et conférencier sénior à la Faculté de droit de l’Université de Genève.
Christopher Rassi (Etats-Unis) : Christopher est Senior Executive Officer au Bureau du Secrétaire général de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR). Il était auparavant Conseiller juridique principal pour la FICR, Chef de l’équipe des conseillers juridiques au Tribunal spécial pour le Liban à La Haye. Il a été avocat auprès du cabinet Thompson Hine LLP, Professeur adjoint à la Faculté de droit de l’Université Case Western Reserve, Juriste adjoint aux Chambres et Assistant spécial du Président du TPIR, assistant juridique de l’Honorable Yvonne Mokgoro, Cour constitutionnelle sud-africaine, et assistant juridique de la Juge Ines M. Weinberg de Roca, Chambre d’appel du TPIY et TPIR. Il a été participant (467) en 1998, et coach en 2000. Il est impliqué dans l’organisation du Concours depuis 2000 et est membre du CCJP depuis 2007.
Tamar Tomashvili (Géorgie) : Tamar est Directrice académique à l’Institut national des droits de l’Homme (NIHR) et professeure adjointe à l’Université libre de Tbilisi. Elle est Co-fondatrice du Georgia’s Reforms Associates (GRASS) et a travaillé auprès du Ministère des affaires étrangères, du Ministère de la justice, ainsi qu’au Bureau du Procureur en chef de la Géorgie. Tamar a été participante (970) en 2003, elle est impliquée dans l’organisation du Concours depuis 2007 et est membre du CCJP depuis 2012.
Marie-Louise Tougas (Canada) : Marie-Louise est impliquée dans l’organisation du Concours depuis 2007 et est membre du CCJP depuis 2012. Elle est Conseillère juridique régionale du CICR basée à Abidjan, Côte d’Ivoire. Auparavant, elle a été Conseillère juridique du CICR à Genève et à New York. Elle est avocate membre du Barreau du Québec, détient un doctorat en droit de l’Université Laval et a été Conférencière à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université d’Ottawa, Conseillère stratégique au Secrétariat des affaires intergouvernementales canadiennes du gouvernement du Québec ainsi qu’Assistante juridique pour des équipes de la défense devant le TPIR.
Simon Tremblay (Canada): Simon a été participant (822) en 2002, il est impliqué dans l’organisation du Concours depuis 2003 et est membre du CCJP depuis 2012. Avocat au Département de litige du Bureau du Procureur général du Québec, Simon est présentement assigné à la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction au Québec, présidée par l’Honorable France Charbonneau. Il est membre du Barreau du Québec et enseigne à l’École du Barreau et à l’Université du Québec à Montréal.
Ana Urgoiti (Espagne) : Consultante indépendante en matière d’affaires humanitaires et de développement. Ses domaines de compétences sont la planification, l’évaluation, la perspective de genre et la formation des adultes. Ses expériences passées incluent notamment le travail sur le terrain en Amérique centrale et en Amérique du sud avec la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, et divers postes au siège et dans les délégations de la Croix-Rouge espagnole. Diplômée en droit, spécialisée en droit international public. Membre du jury du Concours en 2003 et tutrice en 2006, Ana est associée à l’organisation du Concours et membre du CCJP depuis 2007.

Administration: Christophe Lanord (France) - Christophe a fondé le Concours Jean-Pictet en 1989, et n’a jamais manqué une édition depuis cette date. Il est administrateur du Concours depuis 2016. Docteur en droit, il a été consultant indépendant sur les questions humanitaires de 2000 à 2010 et a occupé des fonctions au Département juridique et au Département des Ressources humaines de la FICR avant 2000 et après 2010.

Le CCJP et les autres institutions

Si vous souhaitez savoir quelles relations le CCJP entretient avec d’autres institutions, consultez ce document.

Contacts

Concours Jean-Pictet, 25 rue des Garnaudes, F-63400 Chamalières
http://www.concourspictet.org
info@concourspictet.org


© Comité pour le Concours Jean-Pictet 2017 - Mentions légales - Nous contacter

Suivez-nous sur Facebook et sur Twitter

logo Facebook logo Twitter